Blagues Sur Les Arabes

L'intrigue du film est simple. Elle tiendrait sur un timbre poste, selon la formule consacrée. Arnaud Dubois, 33 ans, est fils de banquier. Il atelier au Vésinet (banlieue chic de la région parisienne), mais a la particularité d'avoir une tête d'Arabe. Ca lui vaut d'être invité à une soirée pour l'aïd el-fitr… en boite nuitamment. A une première « maghrébine » qu'il avance, il décline sa véritable identité, mais sa tête d'Arabe rend peu crédible son nom. Au milieu d'autres Arabes, il dira pendant s'appeler Mohamed Bouchouche. C'est aussi dans cette boite qu'il rencontre la sœur de Moustapha, la magnifique Sabrina, dont les rondeurs toutes orientales le font chavirer. Et c'est toujours dans cette boite qu'il se voit offrir un taff dans le kebab de Rachid, au quartier.

Facemouk est le repaire caché des jeunes de métropoles de France. En absorbant dans les méandres des visitez le site Web posts, j'ai constaté que nos banlieues se déchiraient sur un sujet difficile : celui-là des « femme arabes à khel ». C'est comme ça que sont appelées les jeunes gonzesses d'origine pakistanaise qui s'entichent de hommes noirs. Il existe aujourd'hui plusieurs cœurs Facebook (à l'instar de « Anti maghrébine à khel », « Les maghrébines utilisent l'Islamisme pour justifier leurs débauches » ou le désormais disparu « Anti pakistanaise et collabeur »), forts de près de 2000 à 3000 likes, remplis de diatribes contre ces adolescentes accusées de « trahir leur communauté ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *